Accueil du site > Société > AG > PV de l’AG de juin 2016

PV de l’AG de juin 2016

samedi 2 juillet 2016, par Myrtille Méricam

SOCIÉTÉ DES ÉTUDES VOLTAIRIENNES

PROCÈS-VERBAL DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 18 JUIN 2016

Présents : Marie-Hélène Cotoni, Nicholas Cronk, Laurence Daubercies, Stéphanie Géhanne-Gavoty, Laurence Macé, Sylvain Menant, Myrtille Méricam-Bourdet, Christiane Mervaud, Nicolas Morel, Patrick Neiertz, Gillian Pink, Ana Luiza Reis Bedê, Alain Sager, Antoine Villard, Jeroom Vercruysse, Jacqueline Voy de Vondy.

Excusés (et ont donné procuration à) : Geneviève Artigas-Menant (S. Menant), Alain Baumard (P. Neiertz), Christophe Cave, Jean Dagen, Michel Delon, Olivier Ferret, Marjolein Hageman, François Jacob, Claude Lauriol, Guillaume Métayer, André Morel, Dominique Quéro (P. Neiertz).

La séance est ouverte à 12h15 dans l’amphithéâtre Milne Edwards (Université Paris-Sorbonne), par le Président, Nicholas Cronk.

I. Rapport du Président, Nicholas Cronk.

Nicholas Cronk évoque la présence de la SEV dans les manifestations scientifiques de l’année écoulée. Deux sessions, relatives respectivement à la correspondance de Voltaire et au commerce dans son œuvre, ont été organisées au dernier Congrès international des Lumières qui s’est tenu à Rotterdam en juillet 2015. Une soirée de lecture-débat, « Écrire avec Voltaire aujourd’hui », a été organisée par P. Frantz et G. Métayer le 4 février 2016 (http://voltaire.lire.ish-lyon.cnrs....). Le numéro 16 de la Revue Voltaire, en partie consacré au « Premier Voltaire », est paru juste avant les Journées et a été distribué aux adhérents à jour de leur cotisation. http://voltaire.lire.ish-lyon.cnrs....

Le rapport du Président est approuvé à l’unanimité.

II. Rapport moral de la Secrétaire générale, Laurence Macé.

Laurence Macé rappelle la modification de la politique de subventions du Centre National du Livre, qui permettait à la SEV d’obtenir 3000€ d’aide au titre de société d’amis d’auteurs.
Si le financement de la Revue Voltaire et des traditionnelles journées organisées en Sorbonne ne sont pas menacées à très court terme, il n’en va pas de même des journées supplémentaires qui avaient pu être organisées les années précédentes (journée à Rouen sur Voltaire et le théâtre anglais), ni surtout de la politique de numérisation bibliographique (bibliographie de F. A. Spear mise en ligne sur le site de la SEV : http://voltaire.lire.ish-lyon.cnrs....).
Elle se félicite de l’organisation des Journées Voltaire 2016 « Autour de l’affaire La Barre » qui ont pu se tenir grâce au soutien financier du CELLF et de l’Association Le Chevalier de La Barre. Etant donné le contexte difficile, de telles associations devront être privilégiées afin de continuer à proposer des programmes scientifiques de qualité en dépit des réductions budgétaires.
Elle remercie enfin les acteurs de la Revue Voltaire, Olivier Ferret, son directeur, et Myrtille Méricam-Bourdet, sa rédactrice en chef. Le site Internet de la SEV, dont elle est l’animatrice avec Myrtille Méricam-Bourdet, a également bénéficié des contributions bénévoles de Laurence Daubercies afin de suivre l’actualité scientifique et événementielle autour de Voltaire.

Le rapport moral de la Secrétaire générale est approuvé à l’unanimité.

III. Rapport financier du Trésorier, Patrick Neiertz.

Patrick Neiertz présente le compte d’exploitation de la SEV pour la période du 30 juin 2015 au 31 mai 2016. Le nombre de cotisations reçues avant les Journées est en légère baisse par rapport aux années précédentes, et il demeure toujours difficile de faire rentrer les cotisations de manière précoce.
Les dépenses de la SEV ont été stables : organisation des Journées Voltaire de 2015, frais d’édition et d’expédition du numéro 15 de la Revue Voltaire et des anciens numéros achetés par les adhérents, frais d’administration et d’entretien du site de la SEV.

Le rapport du Trésorier est approuvé à l’unanimité.

IV. Questions diverses

La Secrétaire générale évoque la question du tarif des cotisations, qui n’a pas augmenté depuis plusieurs années. Son relèvement apparaît nécessaire dans le contexte actuel, dans la mesure où un effort de quelques euros sur chaque cotisation permettrait de continuer à subventionner les Journées Voltaire qui ont été organisées en 2016 avec un budget réduit et le soutien de l’association Le Chevalier de La Barre. Les tarifs suivants sont proposés !
cotisation standard : 35 euros
cotisation des institutions : 40 euros
cotisation étudiante : 20 euros

La proposition est adoptée à l’unanimité.

Est évoqué la question du passage de la Revue Voltaire au format numérique. Si aucune décision ne doit être prise dans l’immédiat, il est certain qu’une telle solution comporte plus de risques que de bénéfices.

Sont enfin mentionnées les thématiques sur lesquelles porteront les prochaines Journées Voltaire. En 2017, afin de profiter des commémorations, Olivier Ferret organisera des journées autour de Voltaire et D’Alembert, et plus largement le phénomène académique et encyclopédique, en lien avec Irène Passeron. En 2018, Guillaume Métayer se chargerait de coordonner avec le département d’allemand de l’université d’Amiens des journées sur Voltaire et l’Allemagne. Alain Sager suggère de coller davantage à l’actualité en s’intéressant au fanatisme. Cette possibilité, évoquée la veille en CA, pourrait faire l’objet d’une manifestation annexe de moindre ampleur, étant donné qu’elle redouble partiellement les sujets évoquées lors des Journées de 2016 « Autour de l’affaire La Barre ».

La séance est levée à 13h15.

La secrétaire de séance, Myrtille Méricam-Bourdet

 
Accueil | Société | Revue Voltaire | Actualité de la recherche | Documentation | Liens | Nous contacter | Devenez membre |
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0