Accueil du site > 3. Revue Voltaire > Résumés / texte intégral > G > Gil Linda > Linda Gil, « Voltaire, citoyen romain »

Linda Gil, « Voltaire, citoyen romain »

dimanche 11 janvier 2015, par Myrtille Méricam

Revue Voltaire, 15 (2015), p. 121-139.

Linda Gil, « Voltaire, citoyen romain »

Dans sa correspondance, au théâtre ou dans certains de ses écrits polémiques, Voltaire n’a cessé de se rêver et de se dire citoyen romain. Pour lui, esprit libre, citoyen du monde, Rome représente bien plus qu’un objet de curiosité artistique et historique à l’heure où se développe la mode du voyage en Italie : centre matériel et symbolique, source esthétique, littéraire et historique essentielle à son œuvre, Rome est également pour lui un modèle d’urbanité et de civilisation, une matrice culturelle essentielle qu’il importe de libérer de la tyrannie politique et des dogmes religieux. Comment se construit cette image ? Que recouvre cette identification ? Quelles stratégies discursives et littéraires l’auteur mobilise-t-il ? Quels sont les enjeux de cette quête ? Nous tentons de reconstituer quelques-unes des modalités de cette pratique voltairienne du voyage à Rome, conçue à la fois comme une substitution au voyage réel et comme l’exercice d’une pensée en mouvement.

 
Accueil | Société | Revue Voltaire | Actualité de la recherche | Documentation | Liens | Nous contacter | Devenez membre |
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0