Accueil du site > 3. Revue Voltaire > Résumés / texte intégral > F > Fabian Rosmarie > Rosmarie Fabian, « Voyage poétique et poésie du voyage chez Voltaire (...)

Rosmarie Fabian, « Voyage poétique et poésie du voyage chez Voltaire »

dimanche 11 janvier 2015, par Myrtille Méricam

Revue Voltaire, 15 (2015), p. 33-46.

Rosmarie Fabian, « Voyage poétique et poésie du voyage chez Voltaire »

Les travaux récents ont renouvelé l’approche des vers de Voltaire, naguère considérés comme conventionnels. Ils expriment au contraire des réactions très personnelles que la prose ne sait pas exprimer, tout en utilisant un ensemble de formes et de matériaux familiers aux contemporains. Dans les vers mêlés aux lettres de l’écrivain, la poésie transfigure et allège l’expérience souvent pénible du voyage, en affirmant la maîtrise de l’esprit sur les contingences. Dans de nombreuses épîtres, des voyages intellectuels et culturels transportent le lecteur dans un univers classique et mythologique où s’épanouissent la vocation poétique et la liberté de penser chères à Voltaire.

La présence du voyage dans les vers de Voltaire se développe, tout au long de sa carrière, dans deux directions différentes, toutes deux nourries par la tradition des poètes français et marquées par des codes familiers à ses lecteurs. D’une part, les vers que Voltaire compose pendant ses voyages, souvent intégrés dans ses lettres, reflètent de manière immédiate les événements que le voyageur a vécus, en les transfigurant et en les teintant d’ironie et d’humour. D’autre part, Voltaire invite volontiers ses lecteurs dans ses œuvres poétiques à des voyages fictifs, métaphoriques. Il visite par l’imagination des lieux lointains célébrés par les poètes de l’antiquité, ou entraîne le lecteur dans l’univers mythique des dieux païens pour introduire des développements philosophiques ou littéraires. Le thème poétique du voyage, traité dans une profonde complicité culturelle avec le lecteur, échappe pourtant chez Voltaire à la convention, et sert au contraire à exprimer la sensibilité et les pensées les plus personnelles de l’écrivain.

 
Accueil | Société | Revue Voltaire | Actualité de la recherche | Documentation | Liens | Nous contacter | Devenez membre |
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0