Accueil du site > 3. Revue Voltaire > Résumés / texte intégral > B > Ben Messaoud Samy > Samy Ben Messaoud, « Voltaire journaliste scientifique »

Samy Ben Messaoud, « Voltaire journaliste scientifique »

jeudi 28 mars 2013, par Myrtille Méricam

Revue Voltaire, 13 (2013), p. 281-299.

Samy Ben Messaoud, « Voltaire journaliste scientifique »

Poète, dramaturge, philosophe, épistolier, polémiste, Voltaire a collaboré, à maintes reprises, aux meilleures feuilles périodiques des Lumières. Publiés dans la Gazette littéraire de l’Europe, ses articles de recension, anonymes, sur les livres d’Élie Bertrand, Dictionnaire universel des fossiles propres et des fossiles accidentels (La Haye, 1763), et de Charles Bonnet, Considérations sur les corps organisés (Amsterdam, 1762), nécessitent un examen méticuleux des preuves de leur attribution à Voltaire. Lecteur assidu des journaux, le patriarche de Ferney possédait dans sa bibliothèque un grand nombre de périodiques. Nous en proposons, en préambule de notre étude, un bref tableau. Les journaux occupent une place non négligeable parmi ses sources d’étude et d’information. Élogieux à propos du dictionnaire du pasteur Bertrand, son correspondant, Voltaire exprime de vives critiques concernant les Considérations de Bonnet. Quant aux réfutations de Buffon, implicites, elles constituent le point commun de ces articles. Le patriarche de Ferney y réaffirme non seulement sa philosophie à propos des sciences naturelles et de la reproduction animale, mais aussi son rejet des théories de Buffon. L’esthétique journalistique de Voltaire rappelle celle de ses œuvres, sous-tendues par des orientations philosophiques spécifiques.

 
Accueil | Société | Revue Voltaire | Actualité de la recherche | Documentation | Liens | Nous contacter | Devenez membre |
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0