Accueil du site > Revue Voltaire > Résumés / texte intégral > A > Alfonzetti Beatrice > Beatrice Alfonzetti, « Voltaire et la dramaturgie du complot »

Beatrice Alfonzetti, « Voltaire et la dramaturgie du complot »

jeudi 28 mars 2013, par Myrtille Méricam

Revue Voltaire, 13 (2013), p. 185-196.

Beatrice Alfonzetti, « Voltaire et la dramaturgie du complot »

L’article met en relief le rôle joué par Voltaire dans l’invention d’une nouvelle forme dramatique, que nous avons appelée la dramaturgie du complot. Auparavant, nous avons présenté trois modèles de cette dramaturgie : Cinna pour le premier ; les tragédies sur Brutus en France et en Italie pour le deuxième ; La Mort de César et d’autre tragédies au même sujet pour le troisième. La Mort de César est, plus que toute autre, emblématique de cette nouvelle dramaturgie.
L’analyse de beaucoup de tragédies nous a permis de formuler la thèse suivante : la dramaturgie du complot est une nouvelle topique dramatique dont le serment et la catastrophe sont les structures caractéristiques les plus originales. Une catastrophe se passe sous les yeux des spectateurs, conformément au vœu de Voltaire qui a ouvert la voie avec La Mort de César. Depuis les années 1770 jusqu’au théâtre de la Révolution, le dénouement aura une structure visuelle, participant d’une véritable révolution théâtrale.

 
Accueil | Société | Revue Voltaire | Actualité de la recherche | Documentation | Liens | Nous contacter | Devenez membre |
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0