PV AG 2007

samedi 25 septembre 2010, par Admin

SOCIETE DES ETUDES VOLTAIRIENNES

PROCES-VERBAL DE L’ASSEMBLEE GENERALE du 14 juin 2007

Présents : A. Azerhad, O, A.-S. Barrovecchio, M.-L. Chastang, M-H. Cotoni, N. Cronk, J. Dagen, B. Didier, O. Ferret, J. Hellegouarc’h, P. Hourcade, L. Macé, S. Menant, C. Mervaud, G. Métayer, J. M. Moureaux, M. Mericam-Bourdet, N. Rizzoni, S. B. Taylor.

Excusés : G. Artigas-Menant, C. Cave, M. Crogiez-Labarthe, M. Delon, C. Lauriol, D. Quéro, C. Seth, J. Vercruysse, C. Wirz.

L’Assemblée générale annuelle de la Société des Etudes Voltairiennes est ouverte à 15h30 dans la salle D 040 de la Maison de la Recherche de l’Université Paris Sorbonne Paris-IV par C. MERVAUD, présidente de la SEV qui donne lecture de l’ordre du jour.

I. Elections.

Les opérations de vote en vue du renouvellement partiel du Conseil d’Administration sont ouvertes à 15h30. Trente-trois votes, procurations comprises, sont enregistrés. Sont élus ou réélus au terme de ces opérations : A. Azerhad, C. Cave, M. H. Cotoni, L. Macé, C. Lauriol. Il est décidé que le CA se réunira au terme de l’AG pour élire le nouveau Bureau.

II. Rapport de la Présidente.

C. MERVAUD ouvre la séance en évoquant la mémoire de J. P. LEE, présent en juin 2006 lors de la dernière AG de la SEV et qui nous a prématurément quittés. Elle rappelle l’enthousiasme de J. P. LEE pour la recherche voltairienne et indique que la SEV a souhaité lui rendre hommage dans le numéro 7 de la Revue Voltaire qui vient de paraître.

Après cet hommage, C. MERVAUD présente le bilan des activités de la SEV en 2006-2007. Elle rappelle le contenu du n°7 de la Revue Voltaire, paru en mai et qui a été envoyé aux sociétaires à jour de leur cotisation : celui-ci porte pour moitié sur le théâtre voltairien (dans la lignée de la journée Voltaire organisée en juin 2006), pour moitié sur le tome 6 du Corpus des notes marginales et souligne la présence dans ce numéro d’un beau cahier iconographique. Pour ce cahier comme plus généralement pour la qualité de ce numéro, elle remercie chaleureusement les PUPS (notamment F. MOUREAU et S. LINON-CHIPON), l’équipe de rédaction de la revue (J.-M. MOUREAUX, O. FERRET et M. MERICAM-BOURDET) ainsi que tous les auteurs ayant contribué au numéro.

C. MERVAUD annonce ensuite les deux principaux événements auxquels la SEV est associée en cette fin de printemps 2007 : - le colloque des 15 et 16 juin 2007 co-organisé par G. ARTIGAS-MENANT et M.-H. COTONI autour de Voltaire et les clandestins ; - la table ronde ‘Voltaire et les sciences’, organisée par O. FERRET qui marquera la présence de notre Société au XIIe Congrès international des Lumières de Montpellier du 8 au 15 juillet 2007. Enfin, elle fait un point rapide sur la bonne santé des études voltairiennes. En témoignent l’excellente qualité de la Revue Voltaire et la progression spectaculaire des Œuvres complètes de Voltaire dont 6 volumes ont paru cette année. Elle annonce la présentation à Montpellier du tome 1 des Questions sur l’Encyclopédie, la 1re édition critique jamais parue de ce texte alphabétique de Voltaire. Elle salue l’initiative de S. MENANT qui a invité S. B. TAYLOR à venir exposer les résultats de ses travaux sur l’iconographie voltairienne.

Parmi les projets pour 2008, elle annonce qu’après La Henriade, La Pucelle, texte sur lequel la bibliographie demeure assez pauvre, retiendra l’attention de la SEV : toutes les propositions de communications sont les bienvenues et peuvent être adressées dès que possible à O. FERRET et à C. MERVAUD. Elle rappelle que la Revue est une revue ouverte, notamment dans sa section de Varia aux côtés de la section plus thématique consacrée chaque année à un point plus précis de la recherche voltairienne et invite chaleureusement tous les adhérents à contribuer à la Revue.

C. MERVAUD clôt son rapport lequel, soumis au vote de l’Assemblée, est adopté à l’unanimité.

III. Rapport moral du Secrétaire général.

O. FERRET commente d’abord son activité en tant que co-directeur de la Revue. Concernant le n°7 paru en avril 2007, il remercie chaleureusement F. JACOB pour avoir autorisé la reproduction photographique des deux tableaux conservés à l’Institut et Musée Voltaire ; il remercie également N. CRONK d’avoir fait bénéficier la Revue des clichés dont la reproduction n’a pu être effectuée dans le tome 6 du Corpus des notes marginales désormais inclus dans la collection des Œuvres complètes de Voltaire. Il remercie enfin F. MOUREAU, S. LINON-CHIPON et toute l’équipe des PUPS pour le soin apporté à la mise en forme du numéro 7 et en particulier pour la réussite du cahier iconographique. Il se félicite de la complémentarité du numéro avec les volumes des Œuvres complètes mais signale une erreur matérielle, indépendante de notre volonté, qui fait que des cahiers ont été intervertis ou omis à l’intérieur de certains numéros. Les sociétaires qui ont reçu un numéro défectueux sont priés de le signaler sans délais à S. LINON-CHIPON afin qu’un nouveau numéro puisse leur être immédiatement envoyé. Concernant le n°8 à paraître en 2008, il sera pour partie consacré aux articles résultant du colloque Voltaire et les manuscrits philosophiques clandestins, pour partie aux journées qui se sont tenues à Aix-en-Provence, à l’initiative de H. KRIEF, sur les modalités de l’exploitation scientifique de la base de donnée de la correspondance (Electronic Enlightenment). Une section accueillera encore les communications de la table ronde de Montpellier consacrée à « Voltaire et les sciences » et la section « Varia » reste ouverte aux contributions diverses, conformément aux souhaits des sociétaires que ne soit pas priviligiée de manière exclusive l’unité thématique des numéros. O. FERRET se félicite par ailleurs que la bibliographie Klapp recense désormais la Revue Voltaire et perçoit cette distinction comme un encouragement. C. MERVAUD demande si d’autres bibliographies signalent notre revue. S. MENANT lui répond que la Revue Voltaire est recensée depuis son origine par la bibliographie de la RHLF réalisée par E. FEREY.

Au terme de cette discussion, le rapport moral du Secrétaire général est soumis au vote et approuvé à l’unanimité.

IV. Rapport financier de la Trésorière.

A. AZERHAD, nouvelle trésorière de la SEV, rend d’abord hommage à G. GAZI qui l’a précédée dans cette fonction et donne lecture à l’Assemblée des deux bilans financiers établis, sous la responsabilité de G. GAZI puis sous la sienne, pour la période allant du 15 juin 2006 au 29 mai 2007.

Voir bilans ci-joints. A. AZERHAD insiste sur les difficultés particulières rencontrées cette année pour le recouvrement des cotisations en raison des problèmes du Terminal Carte Bleue. Ces difficultés l’ont contrainte à lancer d’urgence une procédure de recouvrement des cotisations par chèque en mars 2007, sans quoi les dettes de la SEV à l’endroit de son éditeur n’auraient pu être honorées. Elle suggère le retour à ce mode exclusif de paiement et l’abandon définitif du terminal Carte Bleue.

Les deux bilans financiers sont soumis au vote et approuvés à l’unanimité.

V. QUESTIONS DIVERSES

Conformément à l’ordre du jour, sont ensuite abordés les points suivants :

1) Problème du terminal Carte Bleue. O. FERRET et A. AZERHAD résument la situation en montrant que cette année, suite aux dysfonctionnements constatés sur ce terminal, plus de 300 euros ont été dépensés et ce, en pure perte puisqu’aucune cotisation n’a pu être perçue par ce biais. C. MERVAUD propose de mettre un terme au contrat de location du terminal Carte Bleue et de revenir à un paiement par chèque, plus conforme au fonctionnement d’une petite Société comme la SEV. A. AZERHAD distribue le document remis par la Société générale concernant les éventuels frais retenus par la banque sur les règlements en provenance de l’étranger. N. CRONK suggère de définir un tarif de cotisation spécifique en livres sterling et en dollars, de manière à intégrer les éventuels frais de change et/ou d’opérations bancaires. L. MACE suggère qu’on ait éventuellement recours à un système de correspondants susceptibles de centraliser les règlements pour éviter la multiplication des frais et signale qu’elle a ainsi déjà encaissé une cotisation pour l’Italie. O. FERRET et C. MERVAUD concluent en indiquant que ces différentes solutions ne sont pas incompatibles. Au terme de cette discussion, l’abandon du terminal Carte Bleue est approuvé à l’unanimité.

2) Site web O. FERRET signale que même si le site Web de la Société n’est à ce jour pas encore actualisé, des avancées significatives sont intervenues sur ce dossier depuis juin 2006. - d’une part, la reconfiguration du site est en cours et devrait être terminée cet été ; - d’autre part, un hébergement strictement ‘technique’ semble possible à Lyon, où travaille C. PAILLARD qui a accepté de s’occuper du site, si des liens sont établis au niveau institutionnel avec les sites partenaires de la Voltaire Foundation, du CELLF et des divers soutiens de la Société. O. FERRET ouvre le débat concernant ce site.

A. S. BARROVECCHIO intervient en signalant l’exemple réussi du site du CRHT, très riche sur le plan du contenu. S. MENANT souligne qu’on accède de fait plus souvent à un site par un moteur de recherche ou des liens que par son « hébergeur » officiel qui, dès lors, importe peu. N. RIZZONI souligne l’importance, de bien choisir le nom du domaine puis, une fois choisi, de bien le protéger.

3) Questions diverses. N. RIZZONI demande s’il est prévu que des dépliants d’adhésion à la SEV soient mis à la disposition des participants du Congrès de Montpellier. N. CRONK propose de donner une partie de l’espace alloué à la Voltaire Foundation pour faire la publicité de notre Société. L. MACE revient sur le problème des adresses électroniques : comme il avait été décidé l’an passé, les sociétaires qui avaient communiqué leur adresse électronique ont été contactés par ce seul moyen mais certains semblent ne pas avoir reçu l’information. S. MENANT suggère de revenir au seul courrier postal. J. M. MOUREAUX intervient pour saluer la publication annoncée du 1er volume des Questions sur l’Encyclopédie et souligne l’intérêt de ce volume pour la vaste question des enjeux stratégiques de l’édition de Kehl, bien connue de C. PAILLARD qui prépare une Vie de Wagnière.

En l’absence d’autres questions, C. MERVAUD remercie encore une fois les sociétaires présents et lève la séance à 16h30, cédant la parole à S. B. TAYLOR, qu’elle remercie au nom de la SEV, pour une communication portant sur sa base de données relative à l’iconographie voltairienne.

La secrétaire de séance, L. MACE

 
Accueil | Société | Revue Voltaire | Actualité de la recherche | Documentation | Liens | Nous contacter | Devenez membre |
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0