Accueil du site > Revue Voltaire > Résumés / texte intégral > R > Rubin-Detlev Kelsey > Kelsey Rubin-Detlev, « La correspondance de Voltaire et de Catherine II : un (...)

Kelsey Rubin-Detlev, « La correspondance de Voltaire et de Catherine II : un jeu de rôle littéraire »

mercredi 1er février 2012, par Myrtille Méricam

Revue Voltaire, 11 (2011), p. 237-256.
Kelsey Rubin-Detlev, « La correspondance de Voltaire et de Catherine II : un jeu de rôle littéraire »

PDF - 130 ko
RV11_Rubin-Detlev

Dans une correspondance souvent regardée comme un document purement politique, l’on voit cependant chacun des correspondants mettre en œuvre divers procédés littéraires pour conduire l’autre à participer à un jeu de rôle qui doit se dérouler autant dans la réalité que sur le papier. Pour réaliser son rêve de devenir le conseiller principal du pouvoir, Voltaire enferme Catherine dans un rôle emblématique de souveraine idéale, tout en s’assignant à lui-même toute une série de rôles actifs au nom de l’impératrice. Mais Catherine oppose à ce schéma sa propre intrigue, dans laquelle l’impératrice daigne engager un dialogue amical avec le plus grand écrivain de son époque, sans pour autant relâcher son contrôle personnel sur les affaires d’État. Cette lecture littéraire d’une correspondance plutôt négligée cherche à montrer que les correspondants formulent tous les deux des jeux de rôle potentiellement valides, mais que Voltaire laisse involontairement à Catherine le rôle dominant parce qu’il refuse de lire attentivement le texte de sa correspondante.

 
Accueil | Société | Revue Voltaire | Actualité de la recherche | Documentation | Liens | Nous contacter | Devenez membre |
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0