Accueil du site > 4. Bibliographie voltairienne 1966-2000 > Iconographie > L. Gil, "Les illustrations de Kehl" (3)

L. Gil, "Les illustrations de Kehl" (3)

jeudi 3 février 2011, par Myrtille Méricam

Partie 1-B. Illustrer le théâtre : les autres pièces

Les tomes 7 à 9 contenant le reste du théâtre de Voltaire (comédies, drame, opéras, comédies-ballets, fête, tragédie, opéra-bouffe, opéra-comique) comportent au total 17 gravures qui se caractérisent le plus souvent par un style intimiste. Elles ont été exécutées entre 1783 et 1785, sur une durée plus réduite. Les scènes choisies représentent des intérieurs bourgeois ou des extérieurs champêtres, comme il se doit dans la comédie. Le nombre des personnages se réduit au couple ou un petit groupe de personnages. Aux drapés antiques succèdent les tenues contemporaines, inspirées avec réalisme des silhouettes parisiennes.

Dans la comédie, Moreau a choisi des scènes conformes à la sensibilité dominante dans la seconde moitié du XVIIIe siècle : surprise de l’amour, trahisons galantes, scènes de reconnaissance ou de piété filiale.

Les vignettes illustrant Socrate, ouvrage dramatique, celle de Samson, opéra, et celle du Temple de la Gloire, font exception, car elles reprennent les motifs, les décors et les figures des vignettes consacrées à l’illustration des tragédies voltairiennes.

Ces deux premières séries d’estampes qui accompagnent l’œuvre théâtrale, signalent déjà la double fonction de l’illustration : illustrer, c’est ainsi à la fois donner du lustre, de l’éclat à une scène, à une émotion, à une figure sensible de la fiction théâtrale, mais c’est aussi rendre plus clairs, intelligibles, une idée, le sens d’une œuvre. L’illustration éclaire, elle met en lumière un motif en associant la raison et la sensibilité, en donnant une forme visible à l’imagination. Elle se doit donc d’être esthétique, pour « orner » l’édition. Art d’agrément, elle permet également au lecteur d’agréer l’œuvre, d’en pénétrer et d’en partager la valeur morale ou idéologique.

Page précédente : illustrer le théâtre : les tragédies

Page suivante : illustrer contes et romans

 
Accueil | Société | Revue Voltaire | Actualité de la recherche | Documentation | Liens | Nous contacter | Devenez membre |
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0