Accueil du site > 3. Revue Voltaire > Résumés / texte intégral > H > Hanrahan James > James Hanrahan, « Un texte inédit de Voltaire : le Nouveau mémoire du sieur (...)

James Hanrahan, « Un texte inédit de Voltaire : le Nouveau mémoire du sieur Decroze. »

vendredi 8 octobre 2010, par Admin

Revue Voltaire, 10 (2010), p. 271-284.
James Hanrahan, « Un texte inédit de Voltaire : le Nouveau mémoire du sieur Decroze. »

PDF - 136.3 ko
RV10_Cormier

Grâce aux biographies de Voltaire et surtout à l’ouvrage de Fernand Caussy, Voltaire seigneur de village (1912), l’histoire des démêlés entre le philosophe et le curé de la paroisse voisine de Moëns, Philippe Ancian, nous est connue. Ces deux personnages se sont affrontés autour de trois sujets principaux au tournant des années 1760 : les dîmes de Colovrex, le réaménagement de l’église paroissiale de Ferney et l’affaire Ancian-Decroze. En préparant l’édition critique d’une série de textes sur les deux derniers sujets pour les Œuvres complètes de Voltaire, nous avons trouvé à la Bibliothèque de Genève un mémoire, inconnu jusqu’ici aux éditeurs de Voltaire, sur l’affaire Ancian-Decroze. Au cours de cette affaire, Ancian se vit accusé d’avoir grièvement blessé Joseph Decroze, ouvrier en horlogerie. Cet article comporte une présentation de ce mémoire dans laquelle on analyse le contexte de sa parution ainsi que sa fonction rhétorique dans une affaire qui avait déjà été saisie par les autorités judiciaires. Est publié en appendice, pour la première fois depuis sa parution en janvier 1761, le Nouveau mémoire du sieur Decroze. À la suite de cette découverte, nous pouvons émettre l’hypothèse que l’on peut présenter l’histoire de Decroze, qui devance d’un an l’affaire Calas, comme une autre « affaire » de l’époque ferneysienne.

Revue Voltaire 10 (2010), pp.271-84.
James Hanrahan, “An unpublished text : Voltaire’s Nouveau mémoire du sieur Decroze

Thanks to the biographical studies of Voltaire, particularly Fernand Caussy’s Voltaire seigneur de village (1912), the history of the disputes between the philosophe and the parish priest of the neighbouring parish of Moëns, Philippe Ancian, is known to us. These two individuals came into conflict for three main reasons in the early 1760s : the tithes of Colovrex, the refurbishment of the parish church of Ferney and the Ancian-Decroze case. While preparing the critical edition of a series of texts on the last two subjects for the Œuvres complètes de Voltaire, we found a previously unknown mémoire on the Ancian-Decroze case. In this case, Ancian was accused of seriously injuring Joseph Decroze, a worker in the watch making industry. This article includes a presentation of the mémoire and an analysis of the context of its publication and its rhetorical function in a case which had already come before the judicial authorities. The Nouveau mémoire du sieur Decroze is published here as an appendix for the first time since its publication in January 1761. We suggest that, as a result of this discovery, we can talk of the history of Decroze, which occurs one year before the Calas affair, as another “affair” from Voltaire’s time at Ferney.

Traduction : James Hanrahan

 
Accueil | Société | Revue Voltaire | Actualité de la recherche | Documentation | Liens | Nous contacter | Devenez membre |
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0